Rosh Hashana et la sonnerie du Shofar 05.Sep.2021

Rosh Hashana et la sonnerie du Shofar

28 Elloul 5781 - 5 septembre 2021

Chers Amis,


Rosh Hashana est la seule fête qui comprend deux jours, tant en Eretz Israël qu’en dehors. Elle sera célébrée cette année -avec l’aide du Ciel- du lundi 06 septembre (à 20:04 à Paris) jusqu’au 08 septembre (à 21:07 à Paris), soit dans à peine quelques heures! Il nous reste donc vraiment très peu de temps à mettre à profit pour nous préparer le plus possible. Or nous sommes bien pauvres et désemparés, à l’instar de cette toute jeune fille de l’histoire racontée par Rav Bidermann.

« Elle devait avoir huit ans. Elle entra dans une bijouterie et dit qu’elle souhaitait savoir si ce bijou, exposé dans la vitrine, était du vrai, pas de fausses pierres, ni du plaqué or. Le bijoutier lui dit que oui, et il lui demanda ce qu’elle souhaitait ? Elle répondit qu’elle voulait l’acheter et elle vida son porte monnaie sur le comptoir. Il contenait ses économies : plein de pièces de 10, 5, 1 et un demi shékel, mais aussi des agouroth de moindre valeur. Le bijoutier la regarda et lui demanda ce que cela signifiait. La fillette lui dit qu’elle était orpheline et qu’elle savait que sa grande sœur, qui s’occupait tellement bien d’elle et de tous ses frères et sœurs depuis que leur mère les avait quittés, aimait beaucoup ce bijou et qu’aujourd’hui c'était son anniversaire. Elle voulait beaucoup le lui offrir. Le bijoutier regarda la fillette, réfléchit, lui remit le bijou et il lui dit : « tiens, prends-le, il est pour toi ». La fillette repartit tellement heureuse. Un peu plus tard dans l’après-midi, sa grande sœur vint à la bijouterie, demanda si ce bijou venait bien de chez-eux et si une petite fille de 8 ans était venue. Le bijoutier répondit que oui. « Elle l'a payé ? ». « Oui ! ». « Mais comment, elle n’avait pas d’argent, ce bijou vaut une fortune ». « Les bijoux ont une valeur, mais elle n’est pas fixe. Ce n’est pas comme le prix du pain ou du lait. Or votre sœur a payé avec l’histoire qu’elle m'a racontée en ouvrant son cœur brisé. »

Ouvrons notre cœur au Maître du Monde et implorons-Le. – « Comment ? » - « En écoutant la sonnerie du Shofar. Tant le 1er jour que le second ».

Ces 2 jours sont à considérer comme un seul, sans distinction, à vivre au même niveau d’intensité. Ce sont 2 jours à consacrer à D.ieu. Ils ont une valeur incommensurable, en dépit de toutes les « gênes » que des personnes non habituées à fréquenter la synagogue pourraient ressentir. Je vous assure que si elles leur accordent la plus grande importance, un peu comme s’il s’agissait du « contrat de leur vie » elles en retireront énormément de profit. Vibrez et soyez à l’écoute des sonneries du Shofar durant ces 2 jours et priez avec ferveur. Que ceux qui ne savent pas comment, écoutent et partagent l’émotion de l’assemblée avec l’intention d’être pleinement associé. Surtout demeurez en dehors d’éventuels mouvements d’humeur qui n’y ont pas leur place. Ils pourraient jouer le rôle du Satan qui voudrait vous faire quitter la synagogue au lieu d’y trouver l’inspiration, la ferveur, et reconnaître et louer la Royauté de Hashem sur le monde.

Si vous aimeriez en lire davantage, reportez vous au « Mot du Jour » du 29 Elloul 5780 – 18 Septembre 2020, sur le site www.dvartorah.org   soit à l’adresse : https://dvartorah.org/blogs/infos/veille-de-rosh-hashana-5780 ou même d’autres messages pour Rosh Hashana tels que du 23 sept. 2016 à l’adresse : https://dvartorah.org/blogs/infos/20-elloul-5776-23-septembre-2016

Que Hashem, dans son immense bonté, nous aide tous à réussir ce qu’Il attend de nous ! Shana Tova OuMetouka – Que vous ayez tous une année bonne et douce !

Bien sûr nous vous encourageons à transmettre ce mail tout autour de vous !

Laissez un commentaire