Mot du jour - 16 Kislev 5781 - 2 décembre 2020 02.Dec.2020

Mot du jour - 16 Kislev 5781 - 2 décembre 2020

Chers Amis,  

Que de jours et de semaines ont passé sans que nous n'ayons repris cette rubrique. Les raisons ne manquent pas, tant la vie au quotidien est déjà bien remplie. Il y a eu les célébrations de Kippour, Soukoth, Shemini Atsérèth et Sim'hath Torah. Puis il fallait bien se remettre au travail après ces jours de fête si importants et prenants. Il y a l'étude de la Torah à maintenir et même à essayer d'intensifier. Et cela, vous le savez, exige aussi de s'y consacrer. Sans compter la perturbation occasionnée par cette 2ème période de confinement. Par ailleurs, nous avons continué à œuvrer pour la sortie de deux clés USB qui nous tiennent particulièrement à cœur. D'une part la clé qui regroupe tous les événements d'hommages rendus à la mémoire de Rav 'Haïm Zvi ROZENBERG zékher tsadik vekadosh livrakha que nous avons pu enregistrer. D'autre part la clé USB de cours donnés par Rav Messod 'HAMOU zékher tsadik vekadosh livrakha. Pour cette dernière, nous sommes obligés de nous limiter tant le montage (ou l’édition) en studio exige de temps et beaucoup de concentration. Nous produirons dans un premier temps une clé contenant une vingtaine de cours. Chacun d’eux est un joyaux d’une richesse sans prix. D’ailleurs, pour l’illustrer un tout petit peu, voici le texte qui va accompagner l’un d’eux : 

87143 - TSADIK VE-RA LO - RASHA VE-TOV LO – L’HOMME SAGE ET DROIT QUI PEINE ET SOUFFRE À QUI RIEN NE SOURIT, FACE AU FAUTEUR ET À L’IMPIE À QUI TOUT RÉUSSIT – donné le Motsé Shabbath Vayyétsé 5761 - 09 décembre 2000. 

Les épreuves et la grandeur de Job, Iyov, celles Ish-Gam-Zou aussi, et comment Yaakov Avinou a vécu les siennes. 

Le Rav Messod ‘HAMOU zékher tsadik vekadosh livrakha, va nous montrer, textes à l’appui, comment l’homme est toujours « payé » pour ses actes. Que ce soit dans ce monde-ci ou bien dans le monde futur. Cela dépend de son niveau spirituel ou en d’autres termes de l’attache qu’il a avec son Créateur. S’il en est proche et méritant alors Hashem voudra pour lui le meilleur, en l’occurrence qu’il soit le plus parfait, le plus propre, le plus pure. S’il a fauté, et il n'est pas d'homme qui n'ait jamais fauté, Hashem lui imposera dans ce monde-ci des Yissourim, des épreuves, que ce soit pour le faire expier ses fautes et errements et ainsi le nettoyer, le purifier, ou bien encore pour qu'il s'élève davantage. L’homme pourra alors pleinement profiter d’un statut privilégié dans le Monde futur. 

Par contre si l’homme ne reconnaît pas son lien avec Hashem et avec les préceptes de la Torah, ou même s’il le rejette, mais que néanmoins il lui est arrivé de réaliser quelques bonnes actions, Hashem voudra les lui « payer » dès que possible dans ce monde-ci. L’homme jouira alors de bienfaits matériels, les choses seront faciles pour lui et il ne verra guère d’obstacles sur son chemin pour « réussir ». Quant à sa place dans le Monde futur, cela dépendra si l’homme fait ou non Teshouva. Et s’il a fait Teshouva, l’a-t-il fait complétement, de tout son cœur ? A-t-il pu la concrétiser par de bonnes actions, en accomplissant des Mitzvoth, en priant et en recherchant réellement la proximité avec Hashem ? 

Les réponses d’Hashem peuvent aussi varier suivant des paramètres aussi divers que le Ze’houth Avoth, le mérite de ses pères, l’accomplissement d’une action exceptionnelle, qu’elle soit connue ou non, ou au contraire d’actions détestables qui auraient pu être commises par quelqu’un qui, aux yeux de tous, est réputé comme étant  respectable. De sorte qu’aucun schéma systématique ne peut s’appliquer envers quiconque si l’on ignore le fond de ses pensées, actes et comportements. Seul Hashem le peut et c’est Lui qui décide de le « rétribuer » dans ce monde-ci ou de lui réserver la félicité dans le monde à venir.  

Cet exposé magistral de Rav Messod ‘HAMOU zékher tsadik VeKadosh livrakha a-t-il été donné à la Maison des Benjamins, à Paris ou bien à Maisons Alfort ou encore à Créteil ? À Dvar Torah nous ne l’avions pas noté et nous nous en excusons auprès des organisateurs. 

Le Rav commence juste après les quelques mots de bienvenue qui suivent. Mais permettez-nous encore de vous inviter à y accorder la plus grande attention pour saisir le trésor qui nous est ici offert. Que vous en retiriez tous le plus grand profit ! 

 

Nous vous tiendrons informé lors de leur prochaine sortie Beézrath Hashem. Et d'ici-là nous vous donnerons d'autres détails. Parallèlement tout continue. Mais là aussi il nous faut un peu de temps devant nous pour vous en parler. Alors à la prochaine fois. En attendant, portez-vous bien, veillez sur vous et les vôtres et que Hashem vous protège. Amen ! 

 

Laissez un commentaire