Mot du jour -  09 Nissan 5780 - 03 avril 2020  03.Apr.2021

Mot du jour -  09 Nissan 5780 - 03 avril 2020 

Veille de Shabbath Hagadol, à 5 jours de Pessa’h 

Situation difficile, inquiétante, douloureuse pour tant de familles, dont des proches sont atteints par le virus, hospitalisés en soins intensifs, ou pour certains hélas déjà partis rejoindre le Monde de Vérité. Que ces derniers reçoivent la consolation du Ciel, parmi tous les endeuillés de Tsion et de Yeroushalayim ! 

Il y a aussi, par ailleurs, ceux qui très lentement se remettent et sentent qu’ils sont sur une pente qui mène vers la guérison complète, Baroukh Hashem, pour très bientôt ! 

Il y a aussi tous ceux qui ont échappé, mais qui doivent rester extrêmement vigilants et ne pas baisser la garde de précaution maximum, parce que ce virus ne fait hélas pas de cadeaux… pour qu’il ne les atteigne en aucun cas. 

Il nous faut prier pour qu’Hashem apporte la guérison très vite à tous ceux qui en ont besoin de toute urgence ! Il faut Le supplier et Lui dire combien nous sommes attachés à Lui, combien Il compte pour nous, combien nous ne pouvons rien sans Lui et que nous sommes rien sans Lui. Il faut Lui dire que nous allons nous corriger, nous amender, nous allons revenir dans le droit chemin et que nous regrettons amèrement les fautes que nous avons commises et que nous ne referons plus. En un mot, nous allons faire une Teshouva vraie, profonde, honnête, complète. Hashem peut tout et changer la donne en une seconde. Il faut saisir cette chance qu’Il nous offre de pouvoir revenir sincèrement à Lui et de voir, dans son intervention, combien Il nous aime. Nous sommes Ses enfants et il va nous protéger ! 

Il faut aussi lire les Tehilim, psaumes du Roi David, même si on n’en comprend pas le sens, et même en français si l’on ne peut les lire en hébreu. Ils renforcent l’âme qui, plus forte, apporte au corps ce qu’il a besoin, en relation avec la Volonté Divine. Notre âme est issue d’Hashem et liée à Lui Qui a tous les pouvoirs. Nous espérons qu’il n’en résulte que les meilleures nouvelles de guérison pour tous, ainsi que l’arrêt de cette terrible épidémie. Amen ! 

Ce Shabbath est appelé Shabbath Hagadol, le grand Shabbath. C’est celui qui a précédé la sortie d’Égypte. Nos ancêtres, étaient encore sous le joug de l'esclavage. Mais avec le début des Makoth, les dix plaies qui ont affectés l'Égypte et seulement les Égyptiens, les Hébreux recouvraient leur liberté et se déliaient du statut d’esclaves et de l’esprit de soumission et d’enfermement mental envers leurs maîtres. 

Sur ordre d’Hashem, transmis par Moshé Rabbénou, ils osèrent, au vu des Égyptiens, attacher un agneau au pied de leur lit et n'eurent pas peur de dire aux Égyptiens qui les interrogeaient sur leur intention, qu’ils allaient le sacrifier la veille de Pessa’h, veille de la sortie d'Égypte, le rôtir et le manger, avant 'Hatsoth, la moitié de la nuit. Or l’agneau était l'une des principales divinités pour ces mêmes Égyptiens qui, bien que blessés dans leur amour propre, voire nargués et insultés, n’osaient plus intervenir et s'élever contre leurs anciens esclaves. La Providence veillait pour les en empêcher. Les Égyptiens avaient compris qu’Hashem protégeait les Hébreux et ils reconnaissaient le pouvoir supérieur et la dignité de Moshé Rabbénou au point de le commencer à le révérer. Shabbath Hagadol, le grand Shabbath, est spécialement grand du fait des miracles et de la protection d'Hashem qui se sont manifestés ce jour-là.  

D'ailleurs, le Shabbath Hagadol de la sortie d'Egypte, correspond jour pour jour de la semaine à ce Shabbbath, qui a précédé la Gueoula, la libération de l'esclavage d'Égypte. On voudrait tant que ce Pessa'h soit aussi le jour de la venue de Mashia'h, de la libération de ce très long exil qui dure depuis la destruction du second Temple, qui amènera aussi, entre autres, la guérison de tous les malades et la résurrection des morts. Amen !  
 

Il est présentement trop tard, avant Shabbath, pour poursuivre plus avant. 

Nous ne pouvons que vous suggérer de retrouver à l’onglet « Mot du Jour » https://www.dvartorah.org/content/21-mot-du-jour     à la date du    9 Nissan 5779 - 14 avril 2019    le texte écrit l’an dernier. Évidemment, il convient de préciser les dates et horaires pour cette année 5780 (à Paris) : 

Bdikat ‘Hametz, recherche du ‘Hamet (pain et tout met ou composition contenant de la farine de céréale et farine fermentée) et élimination : la nuit du mardi 7 avril 2020 

Jeûne des premiers nés, à moins d’assister à la clôture d’une étude et d’un repas de Mitzva, le mercredi 8 avril dès 06:21 

Limite de consommation du ’Hametz : le mercredi 8 avril jusqu’à 11:09 

Brûlage et élimination totale du ‘Hametz : le mercredi 8 avril jusqu’à 12:31 

Si l’on ne peut le brûler, il faut l’avoir vendu à un non-juif par l’intermédiaire d’une autorité rabbinique avant la fête. Sinon il sera interdit d'en jouir et d'en tirer profit après Pessa'h. 

Premier jour de Pessa’h et Séder : le mercredi 8 avril dès 20:14 jusqu’au jeudi 9 avril à 21:24 

Deuxième jour de Pessa’h et Séder : le jeudi 9 avril à 21:24 jusqu’au vendredi 10 avril à 20:17 

Entrée de Shabbath de ‘Hol HaMoèd Pessa’h : vendredi 10 avril à 20:17 

7ème jour de Pessa’h : mardi 14 avril à 20:23 jusqu’au mercredi 15 avril à 21:34 

8ème et dernier jour de Pessa’h : mercredi 15 avril à 21:34 jusqu’au jeudi 16 avril à 21 :36 

Je ne sais s’il me sera donné d’adresser un autre mail avant Pessa’h. Il me reste donc à souhaiter qu’Hashem nous envoie Mashia’h et la Gueoula, qui est la grande libération, avec tous ses bienfaits, dont la guérison totale de tous les malades et la Résurrection des morts, Amen ! 

Que chacun puisse vivre Pessa’h avec la plus grande ferveur. Faites Tsedaka, donnez généreusement des dons pour les plus démunis, pour les Yeshivoth, qui comptent en leur sein une population qui, dans l’ensemble, vit dans un grand dénuement matériel. Or Tsedaka Tatsil MiMaveth : donner la charité, est aussi un geste d’équité qui sauve de la mort en annulant le décret qui pourrait peser sur nous. Voir le cours de Rav HEYMANN shlita sur ce sujet, de même que tous les cours sur Pessa’h, de Rav SITRUK zatsal, de Rav FRANKFORTER shlita, de Rav AZRAN zatsal et d'autres, accessibles depuis notre site : www.dvartorah.org 

Pessa’h Kacher VeSaméa’h et joyeux ! pour vous et vos familles, même si les contraintes sanitaires nous empêcheraient encore de recevoir à notre table nos être chers et des hôtes dans le besoin. 

Et bien sûr un grand Shabbath Shalom ! à tous pour ce Shabbath Hagadol, même si nous ne pouvons sortir de chez-nous.               

Laissez un commentaire