Mode d’Emploi et Contenu de la Clé USB  de Rav FRANKFORTER shlita 04.Aug.2021

Mode d’Emploi et Contenu de la Clé USB de Rav FRANKFORTER shlita

Mode d’Emploi et Contenu de la Clé USB 

de Rav FRANKFORTER shlita 

 

. Parasha et Midrash  

. Grands Thèmes du Judaïsme  

. Grandes Manifestations  

. Documents et Témoignages  

. Colloques et Débats 

 

16 Go et 209 heures d’écoute Hi-Fi, soit : 

 

  1. Les 120 titres avec leurs«plages-son», index et«playlist».  

Chaque titre est subdivisé en «plages-son», délimitées par des index. Les «playlist» relient les «plages-son» de chaque titre.La fonction des «playlist» est de permettre une lecture fluide d’une «plage-son» à la suivante jusqu’à la fin du titre.Sans intervention, la lecture passe alors naturellement au prochain titre. Les index permettent d’aller de «plages-son» en «plages-son» à l’intérieur de chaque titre, puis d’un titre au suivant, à l’aide des touches du lecteur. Les index sont particulièrement utiles pour les lecteurs qui reviennent systématiquement au début du titre lorsqu’on les éteint. Grâce aux «plages-son» la lecture reprend à l’index qui précède l’endroit où l’on s’était arrêté, soit pas plus de 5 minutes plus tôt. Pour une lecture depuis un PC, cliquez sur la «playlist» du titre.Son nom se termine par «m3u». Une fois la «playlist» lancée, vous évoluez alors en vous positionnant sur la bande son. Pour les autres lecteurs la progression est très intuitive. Notez toutefois que ces «playlist» ne sont pas lues par Apple.  

 

  1. Les 120 titres d’un seul tenant -donc sans les«plages-son»-.Ils sont lus par tous les lecteurs et donc aussi par Apple.Les 120 titresd’ «1 seul Tenant» ont été réunis à la suite des 120 premiers titres contenant «plages-son», index et «playlist». Vous y accédez directement avec la touche retour depuis le titre n°1, puis ensuite avec la touche avance. Celle-ci vous mène de titre en titre jusqu’à celui que vous souhaitez écouter. Chaque titre correspond à un dossier. Depuis l’ordinateur,  vous cliquer directement sur le dossier souhaité.Il en est de même pour un mobile à commande tactile.  

Surtout ne modifiez pas l’ordre des dossiers.Notre premier conseil : copiez la clé sur un disque dur. Notre demande : n’en faites pas de copies destinées à d’autres membres que ceux du foyer de l’acquéreur initial. Cette clé représente des milliers d’heures de montage en studio, notamment, et nous devons disposer des moyens pour encore poursuivre notre mission. Notre souhait le plus cher : que vous en retiriez le plus grand profit et la plus grande joie ! Nous ne pouvons que vous encourager à en parler tout autour de vous pour que le plus grand nombre puisse aussi l’acquérir et en retirer le meilleur. L’écoute en voiture vous fera gagner infiniment plus que le temps de votre route, mais s’il-vous-plaît restez toujours hyper vigilants au volant.  

Bonne route à tous avec DVAR TORAH ! 

 

Rav YOSSEF DAVID FRANKFORTER shlita 

- Contenu de la CLÉ USB de DVAR TORAH - 

COURS, EXPOSÉS, DRASHOTH ET AUTRES CONTRIBUTIONS 

  • ANNÉES 5747 à 5778, de fin 1986 à 2018 – 

La plaquette de présentation qui accompagne la clé précise pour chaque titre la durée, le nombre d’index, le n° des plages, et la référence sur le site, de même que les noms de tous  

les Éminents Rabbanim et Autres Intervenants qui ont participé aux mêmes événements. 

 

PRÉAMBULE 

  1. PARASHA ET MIDRASH –CommentairesparRav FRANKFORTER SHLITA : 

01 BERESHITH 

02 NOAH 

03 LEKH LEKHA 

04 VAYYERA 

05 HAYYEI SARAH 

06 TOLEDOTH 

07 VAYYETSE 

08 VAYYISHLA'H 

09 VAYYESHEV 

10 MIKETS 

11 VAYYIGASH 

12 VAYYEHI 

13 SHEMOTH 

14 VAERA 

15 BO 

16 BESHALA'H 

17 YITHRO 

18 MISHPATIM 

19 TEROUMAH 

20 TETSAVEH 

21 KITISSA 

22 VAYYAQHEL-PEKOUDEI 

23 VAYYIKRA 

24 TSAV 

25 SHEMINI 

26 TAZRIA-METSORA 

27 AHAREI MOTH - KEDOSHIM 

28 EMOR 

29 BEHAR SINAI - BEHOUKOTAI 

30 BEMIDBAR 

31 NASSO 

32 BEHAALOTHEKHA 

33 SHLAH 

34 KORAH 

35 HOUKATH 

36 BALAK 

37 PINHASS 

38 MATTOTH - MASSEI 

39 DEVARIM 

40 VAET'HANAN 

41 EKEV 

42 REEH 

43 SHOFTIM 

44 KI TETSE 

45 KI TAVO 

46 NITSAVIM 

47 VAYYELEKH 

48 HAAZINOU 

49 VEZOTH HABERAKHAH 

 

  1. GRANDS THÈMES –Drashothde Rav FRANKFORTER SHLITA : 

00.28005 PREAMBULE 

01.87060 LE DON DE LA PAROLE 

02.87001 L'ORTHODOXIE MENE-T-ELLE À L'INTOLÉRANCE ? (avec Rav HEYMANN) 

03.87002 RABBI MEIR BA'AL HANESS 

04.87004 JUDAISME ET MODERNITÉ 

05.87005 SUPERSTITION MAGIE SORCELLERIE LOIN DE NOUS ! 

06.87014 PESSAH SIGNIFICATION HALAKHAH ET HAGADAH 

07.87016 LA LOI ET LA COUTUME DANS LE JUDAISME 

08.87022 SOUKOTH - TEMPS D'AMOUR ET D'ÉTERNITÉ 

09.87024 DIEU UN... ET L'UNITÉ D'ISRAEL 

10.87028 FONDEMENTS DE L'ENSEIGNEMENT 

11.87041 SHABBATH SHALOM 

12.87042 RECITS TALMUDIQUES ET HASSIDIQUES 

13.87061 SHAMAI ET HILLEL L'ALLIANCE DU FEU ET DE L'EAU  

14.87063 TISHRI SOUFFLE DE VIE  

15.87064 EDUCATION ET VACHE FOLLE  

16.87068 LA VAISSELLE A-T-ELLE UNE ÂME - À L'APPROCHE DE PESSA'H  

17.87079 LE BAAL SHEM TOV ET LE GAON DE VILNA  

18.87083 NE PORTE PAS ATTEINTE AU DOMAINE DE TON PROCHAIN ! 

19.87086 NAISSANCE ET RECONNAISSANCE D'UNE HALAKHAH  

20.87088 POUR UNE PEDAGOGIE JUIVE  

21.87092 OÙ ES TU OÙ EST TON FRERE ? 

22.87094 SHOALIM VEDORSHIM - PREPARATION A PESSAH  

23.87096 39-45 SHOAH A HUIS CLOS  

24.87098 TRANSVERSALITE CULTUR-EL (LE)  

25.87100 NE PAS GASPILLER MAIS VIVRE ET FAIRE VIVRE ! 

26.87113 LA VERITE EN TRANSIT  

27.87114 KEVOD SHAMAYIM KEVOD HABRIYOTH L’HONNEUR ENVERS LE CIEL, ET ENVERS AUTRUI 

28.87116 LA RECONNAISSANCE - HAKARATH HATOV  

29.87118 DEVENIR LE MEILLEUR DE SOI - TIKOUNE HAMIDOTH  

30.87120 AHAVATH HESSED - VATRANOUTH I  - L’AMOUR DE LA BONTÉ – ÊTRE CONCILIANT  

31.87121 AHAVATH HESSED - VATRANOUTH II - L’AMOUR DE LA BONTÉ – ÊTRE CONCILIANT 

32.87122 JOURNEE PEDAGOGIQUE EN MARCHE - LEKH LEKHA KAHALAKHA  

33.87124 PROJET PEDAGOGIQUE 5779 

 

  1. GRANDES MANIFESTATIONSauxquellesLE RAV FRANKFORTER SHLITA A CONTRIBUÉ : 

01.88001 SIYOUM SEFER HARAMBAM 5747  

02.88002 SIYOUM SEFER HARAMBAM 5748 

03.88004 DE MOSHE RABBENOU A MASHIAH 

04.88005 HANOUKA ET LE 3ÈME BEITH HAMIKDASH 

05.88006 SIYOUM HASHASS 5748 

06.88009 YESHIVAH D'EPINAY - 10ÈME ANNIVERSAIRE 

07.88010 JUSQU'A LA VENUE DE MASHIAH 

08.88016 POUR LA PAIX d'ISRAEL 

09.88104 10ÈME SIYOUM HASHASS - DAF HAYOMI OLAMI 1997 

10.88113 Rav DESSLER zatsal 

 

  1. DOCUMENTS ET TÉMOIGNAGESauxquelsLE RAV FRANKFORTER SHLITA A CONTRIBUÉ : 

01.88008 MISTER KOHN zatsal 

02.88017 À RAV NISSIM ZAOUI zatsal ET AU ROUV HAYIM YAACOV ROTTENBERG zatsal 

03.88019 RAV CHAJKIN zatsal LEVAYA PARIS PAVEE 1 

04.88024 RAV MOSHE SOLOVEITCHIK zatsal 

05.88044 RAV GUERSHON CAHEN zatsal YESHOUOT YAAKOV 

06.88056 RAV CHAJKIN CHAIM YITS’HOK zatsal 

07.88076 RAV ISRAEL zatsal LEVAYA SARCELLES 

08.88084 RABBI YANKEL zatsal 

09.88086 REBBÉ ET ‘HOSSID - RABBI YANKEL zatsal 

10.88088 RAV HILLEL PEVZNER zatsal - LEVAYA 

11.88098 REBBETZEN RIVKA ROTTENBERG a’’h - LEVAYA 

12.88125 Hommage à Rav Mena'hem Claude LEMMEL zatsal  

13.88129 Rav Aharon WESTHEIM zatsal 

14.88130 Shloshim Denis TZAREVCAN zal 

15.88140 Rav Eliyahou FEDIDA zatsal Levaya à Bné Brak     

16.88142 Rav Eliyahou FEDIDA zatsal Shiva à Bne Brak  

17.88143 Rav Eliyahou FEDIDA zatsal Shiva au Igoud Haredi  

18.88144 Rav Eliyahou FEDIDA zatsal Le Mois au Igoud Haredi  

 

  1. COLLOQUES ET DÉBATSauxquelsLE RAV FRANKFORTER SHLITA A CONTRIBUÉ : 

01.89001 POUR UN SOURIRE D'ENFANT 

02.89003 ETHIQUE MEDICALE JUIVE 

 

PRÉAMBULE à la CLÉ USB des COURS et AUTRES CONTRIBUTIONS de RAV YOSSEF DAVID FRANKFORTER shlita 

L’essentiel de ce texte a été dit au micro au tout début de la clé - Le Rav shlita a néanmoins souhaité que nous le joignions aussi par écrit. 

 

Nous remercions Hakadosh Baroukh Hou pour toutes les bontés qu’Il nous a accordées en nous permettant d’éditer cette clé usb regroupant les contributions de Rav Yossef David FRANKFORTER shlita, avec quelquefois l’apport d’autres Rabbanim et personnalités qui ont participé avec lui aux mêmes événements. En réalité nous sommes ici quelque peu désemparés, parce que les mots ne suffisent pas pour exprimer notre gratitude envers le Maître du Monde. Peut-être que le Na’hass, le plaisir, mais aussi la sainteté et la pureté, qui résulteront de l’écoute de ces contributions, viendront combler ce que les mots ne suffisent pas pour dire toute notre reconnaissance envers Hashem. Nous associons ici volontiers tous ceux qui éprouveront de la joie, et plus encore, à écouter ces cours et profiter de ces enseignements. 

 

Voilà plus de 30 ans que DVAR TORAH a enregistré Rav FRANKFORTER shlita et continue à le faire. Nous n’avons pas enregistré tous ses cours, ni toutes ses interventions, loin de là, mais en nombre assez significatif pour donner une image assez fidèle de son message, sa pensée, ses valeurs, dans les domaines les plus essentiels, qui nous concernent tous. Si nous ne les partagions pas, nous n’aurions pu nous y consacrer avec fidélité et constance. Parce qu’il ne s’agit pas uniquement de simples enregistrements bien que, à de très rares exceptions près, ils ont toujours été réalisés avec du matériel et une prise de son professionnels. En effet, des milliers d’heures de montage en studio ont suivi, puis d’autres en P.A.O. pour la mise en valeurs des media, que ce soit des cassettes, des cd, puis pour le site internet, sans compter les heures passées à concevoir des messages de sensibilisation et à les diffuser. Parce que pour propager la Torah il faut aussi le dire, faire prendre conscience, donner envie, les publier et les adresser. Cela aussi relève de la Mitzva de diffusion de la Torah. Et de fait, l’histoire de Dvar Torah est intimement liée à Rav FRANKFORTER shlita. Permettez-moi, avec l’autorisation du Rav, de vous retenir ici un instant pour vous en dire juste quelques mots.  

 

En début 1986, mon cher ami David AKOUN SheYi’hié le’Hayim Tovim veAroukim, qu’il ait une bonne et longue vie, en bonne santé, lui et toute sa famille, me demanda un jour : « Pourquoi tu ne vas pas écouter les cours de Rav FRANKFORTER ? ». Il me le redit deux ou trois fois et, finalement, j’y suis allé. Comme quoi, il faut parfois «revenir à la charge» plusieurs fois pour que les gens bougent… Les cours avaient lieu le jeudi soir à la rue Cadet à Paris. Puis aussi le dimanche matin. J’y découvrais pas seulement du savoir, mais aussi une atmosphère, des valeurs, une chaleur et bien sûr un réel désir de transmettre et de partager. Ces qualités n’étaient pas si répandues. Mais tous ceux qui, comme moi auparavant, ignoraient l’existence de ces cours et, de fait, en étaient privés, devaient aussi pouvoir en profiter ! C’est comme cela que DVAR TORAH est né. Baroukh Hashem, Rav FRANKFORTER shlita en a de suite approuvé l’idée. 

 

Les Peïlim, une organisation de sauvetage et de lutte contre les missions en Eretz Israël avaient alors besoin d’une plaquette institutionnelle à l’intention du public francophone. Il fallait tout concevoir de A à Z. Le salaire devait permettre d’acheter le premier REVOX. Vous savez ces gros enregistreurs à bande qui pèsent plus de 20 kg. Un jour, un technicien me montra comment « faire un montage ». On reconnaît la partie qu’il faut enlever sur la bande en jouant avec les plateaux de droite et de gauche, la bande étant alors lue par la tête de lecture. Puis on trace un trait avec un crayon blanc à l’endroit où «l’intrus» commence, et un autre coup de crayon là où il finit. Puis on coupe la bande précisément sur chacun des deux traits blancs avec une lame fixe dans une encoche qui se termine en biseau. Puis on place les deux bouts de la bande coupée sur un rail. On les rapproche l’un de l’autre jusqu’à ce qu’ils se touchent et on colle par dessus un film de scotch pour les joindre définitivement. Si cela est fait très minutieusement, la coupure ne se remarque pas. Bien entendu on vérifie ensuite que cela correspond bien à ce que l’on attendait. Sinon, on réajuste le tir en faisant de nouveaux traits blancs... Le montage de la première bande prit 48 heures et beaucoup de transpiration, parce que gare à celui qui se trompe, car on peut perdre le son et rendre le message inintelligible. Le montage s’est au fur et à mesure affiné avec le temps. 

 

Simultanément aux cours et autres contributions de Rav FRANKFORTER shlita, de nombreux autres Rabbanim prêtèrent leurs concours, toujours bénévolement. Les cours étaient alors diffusés sur cassettes. Des milliers de foyers Juifs eurent ainsi accès à leur patrimoine et purent se rattacher aux valeurs de la Torah. Mais rien n’était évident. De plus, on n’en n’a jamais fait une affaire d’argent. De fait, de nombreux coûts n’étaient pas couverts. Heureusement que mon père, de mémoire bénie, participa financièrement à la création de DVAR TORAH. Autrement, je ne sais comment nous aurions pu la mener à bien. Par la suite quelques très rares donateurs nous ont soutenu largement, d’autres aussi, plus modestement. Qu’ils soient tous assurés de notre reconnaissance éternelle.  

 

Puis la technique est passée de l’analogique au numérique. Ce fut la grande révolution technologique. Des cassettes, nous sommes passés aux compacts-disques audio, puis aux cd mp3, puis au site internet avec téléchargements et «Écoute Live» ou «Libre Écoute», et enfin aux clés usb. Nous avons eu du mal à nous y mettre. D’autres nous ont imités et même parfois bien devancés. DVAR TORAH s’est depuis le début attaché à épurer le plus possible tous les sons des perturbations propres aux enregistrements réalisés en public. Qu’il s’agisse de toux, de raclements de gorges, de claquements de porte, de sonneries de téléphone, de martellements de main sur la table, bref de tout son insolite et dérangeant, mais aussi de lapsus et autres erreurs et bruitage de langage. Parfois, il fallait en laisser exprès pour ne pas trop jurer et briser l’ambiance, ou lorsqu’ils intervenaient au milieu d’un mot. Tout cela n’est bien sûr pas perçu par l’auditeur, mais combien la qualité de l’audition est ressentie et combien le message qui est ainsi amélioré passe beaucoup mieux ! Ainsi on a réellement envie de les écouter et de les réécouter. Alors la Torah peut vraiment nous pénétrer. Voilà notre secret, en plus de s’être entouré de Rabbanim prestigieux, ayant une très réelle envie de transmettre et de partager le meilleur d’eux-mêmes.  

 

Voilà, vous en savez assez sur quelques défis que nous avons eu à surmonter, toujours avec l’aide du Ciel. 

 

Neuf nouveaux titres, qui n’avaient pu être diffusés en leur temps, viennent enrichir ce qui a été produit de Rav FRANKFORTER shlita durant ces 32 dernières années. Leur présentation suit l’organisation de départ en 5 collections : « Parasha et Midrash », « Grands Thèmes », « Grandes Manifestations », « Documents et Témoignages » et « Colloques et Débats ».  

 

La collection « Parasha et Midrash » est constituée du commentaire que Rav FRANKFORTER shlita a donné sur chacune des 54 Parashioth -sections hebdomadaires- de la Torah. Elle comprend 49 cours puisqu’il y a des semaines où l’on lit deux Parashioth l’une à la suite de l’autre. Ils vont comme il se doit de la Parasha Beréshith à celle de Vezoth Haberakha. Ces cours ont été enregistrés durant les années ‘87 à ‘90. 

 

La collection « Grands Thèmes » comprend 39 cours et exposés, souvent sous la forme d’un «Tish» ‘Hassidique. Ils ont été enregistrés avec une régularité inégale selon les années. À ce jour, il devrait nous rester encore quelques titres à traiter. Un nouveau chantier reste donc à ouvrir avec l’aide d’Hashem, dès que possible. Nous avons expérimenté la notion que le mieux peut être l’ennemi du bien. Nous avons choisi entre le mieux qui serait de les retrouver, de réunir les moyens pour pouvoir les traiter, et de repousser d’autant la sortie de cette clé usb qui n’a que trop tardé, d’une part. Et d’autre part entre le bien, qui consiste à produire cette clé usb sans plus attendre pour en faire profiter le plus grand nombre. «Le don de la Parole» a été placé en premier selon le souhait du Rav shlita.          

 

 

La collection « Grandes Manifestations » comprend, elle, 11 titres. S’y associent le plus souvent des contributions d’autres Rabbanim. Ils éclairent sur des temps forts qui ont animé et fait grandir la Communauté. Mais en réalité, tous les cours et toutes les contributions n’ont-ils pas fait grandir la Communauté ?   

 

La Collection « Documents et Témoignages » compte 18 titres passionnants, principalement des Hespédim, paroles vibrantes d’hommages, emplies de Moussar, de morale, adressées en l’honneur d’éminentes personnalités qui nous ont quittés. Il s’agit aussi de Divreï ‘Hizouk, pour nous renforcer dans notre engagement à progresser dans l’étude de la Torah, la pratique des Mitzvoth, et l’amélioration de nos traits de caractère.  

 

Enfin la collection « Colloques et Débats », qui visait initialement le public universitaire et intellectuel, n’a pas connu l’essor qu’on voulait lui donner. Lorsque les moyens ne le permettent pas, il semble qu’il faille d’abord répondre aux plus grandes urgences. C’est en tout cas ainsi que les choses ont été ressenties à DVAR TORAH. Cette collection ne réunit ici que deux titres, mais ils sont, vous le verrez, extrêmement passionnants.  

 

Il est clair que les cours de Rav FRANKFORTER shlita exigent pour certains un peu d’efforts pour suivre parfois les méandres du cheminement selon les strates ou niveaux de compréhension. Mais il est tout aussi parfaitement clair que tous ceux qui fourniront cet effort en récolteront des fruits merveilleux et succulents. Chemin faisant, tout deviendra plus familier et d’un grand bonheur. Du reste tout a été fait pour que vous aimiez les réécouter. Or à chaque écoute vous découvrirez des notions que vous n’avez peut-être pas perçues au cours des écoutes précédentes. Et justement, vous les percevrez grâce à ce que vous aurez compris et perçu du fait des écoutes précédentes. C’est dire que chacun pourra expérimenter et constater au fur et à mesure sa propre avancée. Passer à côté de cela reviendrait à négliger une immense opportunité. Nous ne voudrions bien sûr pas que quiconque s’en rende compte trop tard. Hashem, dans son immense bonté, a doté l’homme d’intelligence et de discernement. Ne pas s’en servir, les négliger, ne serait-ce pas du Bal-Tash’hith, du gaspillage ? C’est justement l’un des thèmes traités par Rav FRANKFORTER shlita, que l’on retrouvera dans la clé usb. C’était aussi le thème de réflexion du groupe scolaire Fanny Munk durant l’année où il a été formulé. 

 

Chacun a compris que ce que nous transmettons reflète à la fois presque trois-quarts de siècle d’étude et de formation du Rav FRANKFORTER shlita, qu’il a fait don de tout son cœur et de toute son âme à la Communauté. Qu’il en soit infiniment remercié et qu’il soit gratifié d’une longue vie en bonne santé, lui, sa famille, ses  enfants, Amen !  

 

Il s’agit aussi de formation, d’engagement et de labeur pour produire le meilleur au sein de DVAR TORAH. Certes, toutes ces années n’ont pas été consacrées seulement aux cours de Rav FRANKFORTER shlita, mais aussi aux contributions de plus de 200 Éminents Rabbanim et autres intervenants -envers qui va toute notre reconnaissance- uniquement pour le plus grand bénéfice de la Communauté. Or, au plan financier, DVAR TORAH était toujours déficitaire. Un déficit qui n’a pu être affecté en « pertes et profits », parce qu’il s’agit d’engagements moraux inaliénables, pour lesquels nous avons une responsabilité.  

 

Cela nous oblige à demander à chacun de s’interdire de copier le contenu de cette clé usb pour autrui sans s’acquitter d’une contribution appropriée à DVAR TORAH. Vous lui permettrez alors d’assumer ses engagements. Évidemment, nous recommandons absolument de copier le contenu de cette clé sur un disque dur d’un ordinateur, sur votre portable, et même d’en faire profiter tous les membres de votre famille, père, mère et enfants. C’est aussi une sécurité pour vous en cas de perte ou d’effacement du contenu de la clé usb. Merci de pouvoir compter sur vous. Nous exprimons toute notre reconnaissance envers Hashem pour la confiance que vous voulez bien nous accorder en respectant strictement notre demande.  

Nous remercions aussi Le Maître du Monde pour nous avoir permis de connaître Rav FRANKFORTER shlita, de vous l’avoir peut-être aussi fait connaître à travers ses enseignements, et d’avoir réalisé à travers lui ce à quoi nous aspirions pour la Communauté.  

 

Merci à tous de nous aider à diffuser la Torah, cette clé usb -c’est l’un des plus beaux cadeaux que l’on puisse offrir en toutes circonstances- et de faire connaître le site de Dvar Torah : www.dvartorah.org  

 

Mais notre mission ne s’arrête pas là ! À la fois pour les cours de Rav FRANKFORTER shlita, que nous devons retrouver et traiter, mais aussi une quarantaine de cours de Guemara, sur la Massékheth Kidoushin, également du Rav, donnés il y a une trentaine d’années et qui ont une valeur inestimable. Ils sont encore sur bande et attendent que nous puissions nous en charger. Et il y a aussi les cours de la fin de 2018 et ceux de 2019. Et bien entendu, ce qu’il nous a été donné de faire pour le Rav Yossef ‘Haïm SITRUK zatsal et pour le Rav Yossef David FRANKFORTER shlita, nous voudrions également pourvoir le faire pour les contributions d’autres Éminents Rabbanim que nous avons enregistrées et, pour certains, déjà diffusées.  

 

Ceux qui souhaitent prendre part à notre aventure et peut-être aussi nous donner les moyens de réaliser bien d’autres projets, qu’il n’hésitent surtout pas à nous joindre à DVAR TORAH au 33 1 48 29 65 29 ou via le site de l’Association, ou encore par mail à info@dvartorah.org. DVAR TORAH est habilité à délivrer des reçus cerfa, déductibles des impôts en France pour tous les dons qui lui parviennent. Qu’il n’en résulte que le meilleur pour chacun, pour vos familles et pour le Klal Israël,  Amen ! ‘Hazak OuBaroukh et Tizkou LeMitzvoth !   

Avec nos chaleureuses pensées. 

 

P.S. La réalisation de la clé usb est enfin achevée. On prend alors conscience de ce que les quelques lignes ci-dessus n’évoquent pas... Car ce que vous allez recevoir de Rav Yossef David FRANKFORTER shlita est si riche que le cours-même de votre existence va pouvoir devenir plus lumineux et rayonnant ! Avec l’aide d’Hashem, platitude, fadeur, morosité, voire obscurité et tristesse, vont peu à peu disparaître du quotidien de tous ceux qui sauront pleinement en profiter. Tout ce qui vous est transmis ici est donc à réécouter de nombreuses fois pour l’intégrer, le faire sien et le vivre ! Nos prières se joignent aux vôtres pour que vous réussissiez, Amen ! 

 

Je ne peux être quitte sans dire un grand «Yasher Ko’hakh» et «‘Hazak OuBaroukh» à mon épouse pour m’avoir permis, avec l’aide d’Hashem, de me consacrer à DVAR TORAH.Que toutes les contraintes qui en ont résulté lui soient comptées en tant que Zekhouyoth, mérites, en plus de tous les autres, auxquels s’ajoute ma reconnaissance éternelle. 

 

De grâce, faites une sauvegarde de la clé usb pour ne pas en perdre le contenu. Vous le percevrez très vite, cette clé vaut infiniment bien plus que de l’or ou des pierres précieuses. Ô combien la contribution demandée apparaît alors dérisoire... 

 

Une responsabilité collective nous relie tous, où que nous soyons. C’est, entre autres, l’un des secrets de notre force intérieure et collective.Dès lors, tous ceux qui sont au loin, comme ceux qui sont proches, doivent aussi pouvoir savoir. Or c’est peut-être par vous qu’ils doivent être informés et sensibilisés. D’aucuns peuvent aussi aider, même indirectement, que ce soit auprès de connaissances privées ou d’institutions, pour que nous ayons les moyens qui nous manquent pour faire tout ce que Hashem voudrait que nous fassions pour toute la Communauté.  

 

Puissions-nous à DVAR TORAH toujours mériter votre confiance.